Tchad:  Wake up for your rights relance ses activités

Tchad: Wake up for your rights relance ses activités

SOCIETE -La section Tchad de l’organisation internationale de défense des droits de l’Homme et de la promotion de développement social “Wake up for your rights” a relancé ses activités ce jeudi au Cefod.

Cela fait un an que la section Tchad de l’organisation de défense des droits de l’Homme, Wake up for your rights a suspendu ses activités à la suite du décès de son défunt président. Ce 20 juin marque le retour sur la scène. Un retour qui coïncide avec la journée mondiale des réfugiés et placé sous le thème “Droits de l’Homme et éducation citoyenne pour un Etat de droit au Tchad. L’entame de la cérémonie de relance a été agrémentée par une prestation artistique sur la question des droits de l’Homme.

Autorisée à fonctionner depuis 2016, l’organisation Wake up for your right a eu réaliser divers projets avec ses partenaires. Grâce aux appuis financiers, un container de 23 000 ouvrages et manuels a été réceptionné par l’Assemblée nationale tchadienne. Puis trois forages ont construits dans la localité de Kouh-Est (Logone oriental). Cela va dans la droite ligne de sa politique d’actions.

En plaçant la cérémonie de relance sous le thème sus-cité, l’organisation dit vouloir faire de la question des droits de l’Homme son crédo. “Les Tchadiens ont besoin de vivre dans un Etat de droit où les droits de l’Homme, où les valeurs de la démocratie contemporaine sont respectés garantis et protégés. Wake up for your right en fait de son credo”, souligne Mingar Monodji Fidel.

Wake up for your rights est une association de défense des droits de l’Homme américaine. La section Tchad a été créée en 2016. « Wake up for your rights se veut une association qui concilie les droits humains au développement social et la promotion de la paix et de la justice dans nos communautés », explique son président, Mingar Monodji Fidel à la cérémonie de relance.

Laisser un commentaire