Tchad : voici pourquoi l’artiste AfrotroniX s’est déguisé en vagabond

Tchad : voici pourquoi l’artiste AfrotroniX s’est déguisé en vagabond

SOCIÉTÉ – Le 19 février dernier, l’artiste tchadien résidant au Canada, AfrotroniX, en séjour à N’Djamena a été expulsé d’un concert à l’IFT. Raison : il s’est mis dans la peau d’un vagabond.


Après sa nomination aux MTV Awards musique, Afrotronix s’est rendu à N’Djamena dans le cadre d’un partenariat avec une boîte de la place. Il décide de jouer à un jeu : celui de se rendre au spectacle de son confrère Bâton Magic à l’Institut français au Tchad (IFT) avec une tenue inadaptée et camouflée, lui donnant l’impression d’un vagabond. Méconnu de tous dans son accoutrement, Afrotronix indispose exprès ses connaissances. Ces derniers l’ont signalé aux agents de la sécurité le prenant pour un perturbateur. Finalement, il s’est retrouvé expulsé de la salle de spectacle. Des images qui ont circulé sur Facebook.



Interrogé sur les mobiles de ce déguisement, l’artiste s’explique. « Avant, je pouvais sortir tranquillement, sans avoir des regards autour de moi mais c’est plus compliqué maintenant que je commence à prendre en popularité. J’avais envie de m’éclater aller dans les endroits dans lesquels j’avais l’habitude et où ce n’est plus possible aujourd’hui. Ce soir j’étais à l’Institut français au Tchad, j’ai salué quelques amis qui ne m’ont pas répondu. J’ai ensuite demandé le reste des bières sur la table et ça s’est terminé avec la sécurité qui me met à la porte », nous confie-t-il.

Ce geste à fait comprendre à l’artiste combien de fois certaines personnes victimes d’handicap ou par manque de chance de réussite vivent cette situation difficile. « Pour moi l’habit fait le moine. J’ai des amis qui malheureusement n’ont pas fini comme d’autres, dont la vie ne leur a pas permis de réaliser leur rêve qu’aujourd’hui les gens regardent avec mépris et je trouve ça dur. Me mettre dans un accoutrement comme ça , m’a permis de réaliser la difficulté que certains endurent sans le vouloir ».

Les différentes images et vidéos de ce genre, Afrotronix en a fait une collection depuis son arrivée en surprenant ses parents et plusieurs autres proches. Elles constitueront le visuel de la chanson ‘’Stranger in my countryland’’. Une chanson qui évoque cet aspect social des gens qui perdent la face parce que leurs conditions de vie ne leur a pas permis de réussir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :