Dimanche 16 mai 2021

Tchad : qui sont les initiateurs de la marche “Wakit Tama” du 13 mars?

A la veille du grand meeting de lancement de la campagne du MPS pour la présidentielle du 11 avril, des associations de la société civile et partis politiques ont, eux aussi, prévu une marche pacifique. Quelles sont ces corporations ?

Elles sont dix corporations réunies au sein de la ”coordination des actions citoyennes” à annoncer la marche pacifique dite ‘’Wakit Tama’’ qui veut dire “l’heure est arrivée” le 13 mars. Réclamer le droit à la vie et dire non au sixième mandat du candidat Idriss Deby Itno sont les engagements pris par les membres de ladite coordination. Qui sont-elles ? 

-Union sacrée pour la république (USPR)

Dirigé par François Djékombe, le parti USPR se dit prêt à mettre fin au règne du régime MPS. “Le moment est venu pour dire halte à ce régime qui vit du sang des Tchadiens’’, lance-t-il.

-Les Transformateurs

Représenté par son vice-président, Dr Sitack Yombatinan, le parti estime que la candidature du président Idriss Deby Itno est illégale. ’’Les violations sont nombreuses. D’abord la candidature du président Idriss Deby est en violation de la constitution de la République du Tchad car quand on est militaire on ne peut pas être président de la République’’.  

Association des victimes  des crimes du régime Hissène Habré (AVCHH)

Le président de l’Association des victimes des crimes du régime d’Hissein Habré (AVCHH) justifie la position de son organisation par le manque de justice dans le pays. ’’Depuis 30 ans on refuse de nous rendre justice. On prend la  justice en otage. Mais il faut marcher car ce pays nous appartient tous’’, martèle Clément Abaïfouta.

-Le Parti réformiste (PR)

Le parti ne cache pas sa volonté à participer à la marche ’’Wakit Tama’’ à cause de la gestion scabreuse de la chose publique, a indiqué le président dudit parti Yacine Abdraman Sakine. ’’30 ans de pouvoir mais l’éducation est zéro, justice zéro, santé zéro. Allons-nous continuer à accepter ?’’, s’est-il interrogé.

-Ligue tchadienne des  droits de l’Homme (LTDH)

Par la voix de son président, Max Loalngar, la Ligue tchadienne des droits de l’Homme soutient cette manifestation. Pour lui, la kermesse du désordre est finie. ‘’Les événements du village Yinguilime dans le Dar Tama, vous qui avez perdu des gens, dans les hôpitaux simplement parce qu’il y a un gouvernement qui est incapable d’assurer la couverture sanitaire. Nous devons sortir’’.

 -Le Mouvement citoyen le temps (MCT), la Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD), la Coordination nationale des jeunes pour la paix et le développement au Tchad(CONAJEPDT) , l’Union des syndicats du Tchad (UST) et la Jeunesse en marche font également partie de cette coordination.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Éducation : le Collectif des lauréats professionnels de l’éducation menace de se faire entendre

Le Collectif des lauréats professionnels de l'éducation (ENIB, CAP/CEG et DIPES) en instance d'intégration à la Fonction publique a tenu une rencontre à l'école...

Tchad : Pr Avocksouma rejette le motif de son exclusion du bureau exécutif de l’UNDR

Kebzabo Saleh, président national du parti politique UNDR ( Union Nationale pour le Développement et le Renouveau), décide d'exclure son secrétaire national administratif adjoint,...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
85 votes · 86 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus