Tchad : violence zéro en milieu scolaire, l’AJPDET veut y croire

EDUCATION – Les élèves des lycées de Gassi et d’Atrone ont été sensibilisés sur la cohabitation pacifique dans le milieu scolaire par l’AJPDET ce samedi 22 février 2020.

La paix et la cohabitation pacifique au Tchad ne sont pas seulement le souci du gouvernement. Mais le combat de toute la nation.  C’est dans ce sens que l’AJPDET a lancé une série de campagne de sensibilisation dans les lycées de N’Djamena avec pour thème « campagne d’information et de sensibilisation sur la paix et la cohabitation pacifique dans les établissements scolaire et universitaire ».  Ce samedi 22 février 2020, le lycée scientifique de Gassi et le lycée littéraire d’Atrone situés dans le 7e arrondissement de  N’Djamena ont été les cibles. L’objectif de cette sensibilisation est de faire régner la cohabitation pacifique dans les écoles.

Le président du collectif explique le raison du choix de ces établissements en disant que c’est un grand lycée et les élèves doivent vivre en paix ou un avenir certain.

Le président de l’AJPDET Mahamat El-Mahadi Abdéramane dénonce la mauvaise utilisation de l’internet par les jeunes, le mariage précoce qui empêche l’émergence du pays. Il appelle les élèves au travail assidu et au respect du prochain : « Nous vous exhortons à profiter de ce privilège pour vous consacrer aux autres. Respectez vos enseignants et aimez-vous les uns les autres. Nous ne voulons plus parler de violence en milieu scolaire. Ne tentez pas de perturber par quelque moyen que ce soit l’année qui vient de démarrer. »

Le proviseur du lycée littéraire d’ajouter Yakhoub Zagolo: « faites valoir ce message chez vous, dans vos familles et là où vous irez pour faire régner la paix. Soyez des leaders, le changement dans ce pays. Pour changer un pays ou faire changer une personne, il faut d’abord changer soi-même. » C’est sur cette littérature qu’il exhorte les élèves à être les leaders dans leur famille. Car, pour lui, les élèves sont les futures cadres du pays.

Les élèves qui ont bénéficié de cette information et sensibilisation demandent quant à eux à l’association de non seulement faire des promesses vaines mais qu’elle contribue au changement positif de ces établissements. Ils se disent être très heureux pour profiter de cette opportunité qui leur permettra de pratique la cohabitation pacifique.

Noudjimadji Perline

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :