Tchad : vers une annulation de la dette avant 2015

N’DJAMENA, 18 décembre (Xinhua) — Le Tchad, engagé dans un processus de revues avec les institutions de Bretton Woods, pourra atteindre le point d’achèvement de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) avant 2015, a déclaré mercredi à Xinhua le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, Ousmane Diagana.

“Il y a une mission du Fonds monétaire internationale sur le Tchad qui n’est pas encore finie, donc je ne peux pas dire de façon précise à quelle date le Tchad arrivera au point d’ achèvement. Mais je puis, avec une certaine aisance, vous dire que la tendance que nous observons actuellement se confirme, très certainement d’ici la fin de l’année 2014, on peut dire qu’on verra le bout du tunnel”, a précisé M. Diagana. Une première revue faite par le Fonds monétaire international a été jugée convaincante. Une deuxième est en train d’être menée. Une dernière revue pourrait avoir lieu dans quelques mois.

“Si le processus de revues en cours continue à être satisfaisant, fin 2014 cette histoire sera derrière nous”, a insisté M. Diagana.

“S’il faut annuler la dette pour permettre à un pays de partir sur une certaine base, il est clair que pendant ce processus, il ne faut pas adopter une culture d’endettement qui compromettrait les efforts pour que l’économie soit gérée de façon beaucoup plus efficace et que la stabilité macroéconomique soit une réalité”, a- t-il dit.

Les interventions actuelles de la Banque mondiale au Tchad portent aujourd’hui sur les secteurs de l’agriculture, de l’ éducation, de la santé et de l’environnement.

“Nous sommes en train de préparer un projet de développement du secteur privé parce qu’il y a une problématique majeure au Tchad qui est liée à la création de l’emploi, à l’accès du marché du travail pour les jeunes. Elle ne peut pas être réglée sans la participation du secteur privé à l’effort du développement social; ce même secteur privé ne peut pas se développer s’il n’y a pas un climat des affaires qui soit propice”, a conclu M. Diagana.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :