Tchad : vers la fin des arnaques aux centres de péage et de pesage ?

Tchad : vers la fin des arnaques aux centres de péage et de pesage ?

Le ministre des Infrastructures et des Transports, Ahmat Abakar Adjid, a échangé le jeudi 13 août avec les élus consulaires de la Chambre de Commerce et les opérateurs économiques sur les difficultés liées au transport des marchandises.

Le représentant des transitaires et transporteurs à la Chambre de Commerce a fait un état des lieux de son secteur. Celui-ci souffre d’un manque criard d’espaces appropriés pour le stationnement des bus et autres camions qui servent de transport. « Aujourd’hui dans toute la ville de N’Djamena, les bus qui font des voyages interurbains n’ont pas un endroit reconnu officiellement pour leur stationnement », se plaint l’élu consulaire à la Chambre de Commerce, Abbas Abdelkerim.

Le ministre des Infrastructures et des Transports a jugé cette situation d’inadmissible et a promis qu’une solution doit être trouvée. « On va vous affecter des terrains si c’est pour des usages d’investissement puisque même les individus ont des hectares dans cette ville », clame le ministre.

Autre préoccupation des opérateurs économiques, la tracasserie au niveau des pesages des marchandises. A ce niveau, le ministre a reconnu qu’il y a un désordre qui se fait au niveau des ponts bascules. « C’est un problème que je vis personnellement puisque tout le monde m’emmène son CV pour aller aux bascules. Vous pensez que c’est pour aller régler le problème des transporteurs ? c’est pour dire y a un grand manque à gagner que les gens cherchent », poursuit le ministre.

Pour résoudre les tracasseries au niveau des ponts bascules, le ministre Ahmat Abakar Adjid a mis en place une commission sous la présidence de l’Inspection Générale d’Etat pour faire l’état des lieux de tous les centre des péages et des pesages “pour voir claire”. « Je veux qu’on me donne à la fin un rapport détaillé qui me permettra de comprendre pourquoi tout le monde veut aller là-bas puisque l’objectif de la bascule n’est pas d’amender mais plutôt pour dissuader les transporteurs à ne pas surcharger les camions et de gâter les routes », conclut-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :