fbpx
Tchad : “utiliser le serment confessionnel est une forme de contrainte” selon la CET

Tchad : “utiliser le serment confessionnel est une forme de contrainte” selon la CET

RELIGION – A la conférence de presse tenue à l’occasion de la présentation du message de Noël 2019 le vendredi 13 décembre 2019, les évêques ont échangé avec les journalistes. Divers sujets ont été abordés parmi lesquels le serment confessionnel.

A la question si le serment confessionnel a encore lieu d’être étant donné que des personnalités sont incarcérées pour malversation financière, la réponse des membres de la conférence épiscopale du Tchad a été on ne peut plus claire. “Pour un pays qui se dit laïc, le serment confessionnel n’a pas sa place”, a martelé Mgr Joachim Kouraleyo. Pour lui, il faut laisser les gens travailler à leur conscience et leur esprit. Il revient au peuple de les apprécier, estime-t-il.

Mais le ton est encore grave. “Utiliser le serment confessionnel est une forme de contrainte”, a asséné le vicaire général de sarh, Alfred Yadingar. Pour lui, cette pratique est contraire à la Loi fondamentale du Tchad. La position de l’église reste la même et connue de tous, ont repris en chœur les membres de la CET.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :