Tchad : une tentative de marche pacifique avortée

Tchad : une tentative de marche pacifique avortée

La police a renforcé ce matin son effectif dans quelques ronds-points de la ville de Ndjamena pour déjouer une tentative de marche pacifique annoncée par l’opposition.

Minutieusement armés, les policiers ont doublé leur effectif dans les coins stratégiques. Ils se sont installés sur tous les ronds-points de la ville de Ndjamena et sur quelques grands carrefours entre le 6e et 7e arrondissement.

Selon les habitants de ces deux arrondissements de la capitale, ce dispositif renforcé était déjà en place, avant la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle de 10 d’avril dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour réprimander toute tentative de trouble à l’ordre public, mais ce matin ils sont plus nombreux qu’avant.

Selon eux, la police a pris d’assaut ces carrefours parce qu’un groupe de personnes aurait voulu marcher pacifiquement et qu’ils sont aux aguets pour disperser le plus rapidement possible ce groupe des personnes qui voulaient manifester en contestation des résultats provisoires de la CENI.

Du côté de la police, on nous fait savoir que c’est une mission de routine pour le maintien d’ordre. Vu que nous sommes en période électorale, c’est à titre de prévention que les hommes en tenues sont en alerte.

L’opposition dénonce une politique d’intimidation et d’entrave à leur liberté et promet de marcher pour exprimer leurs opinions dès que la nécessité et l’occasion se présentent.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :