Tchad : une marche pacifique pour dénoncer le viol d’une lycéenne dispersé par la police

Ce matin plusieurs personnes se sont mobilisées devant le domicile de la famille de la jeune Zouhoura, victime de viol pour appeler à la justice. Le cortège a marché du domicile de la famille de Zouhoura jusqu’au parquet de N’Djamena avant d’être disperser par la Police a coup de gaz lacrymogène.

Les jeunes manifestaient avec des pancartes appelant à la justice et scandaient des slogans du genre “Nous sommes tous Zouhoura”, “Justice pour tous”, “Ma dignité”, etc.

#JusticePourZouhoura

 

Un commentaire

  1. Humanité
    24 mars 2016 at 22 h 38 min Répondre

    J’espère que les violeurs seront pendus ! Qu’ils crèvent en enfer ces fils de pute !

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :