Tchad: un mouvement interpelle le gouvernement sur sa politique en faveur de la jeunesse

La Coordination nationale des jeunes pour la paix et le développement au Tchad (CONAJEPDT) dénonce les promesses non tenues du gouvernement en faveur de la jeunesse. C’est à travers un point de presse organisé ce 3 septembre par son coordonnateur national, Mahamat Oumar Ibrahim. Amriguébé.

La CONAJEPDT est un mouvement citoyen qui a pour mission d’œuvrer pour le bien être de la population. Pour ce faire, son coordinateur national, Mahamat Nour Ibrahim, est au « regret de constater une situation de précarité sans précédent qui est la conséquence directe de nos gouvernants. La jeunesse se confronte chaque jour aux difficultés multiples de trouver de quoi se nourrir et où passer la nuit ».

La politique générale du gouvernement est toujours dite en faveur de la jeunesse et des femmes mais, regrette le mouvement, force est de constater qu’aucune politique sérieuse n’est élaborée pour résoudre la question du chômage de ces couches sociales. Et d’ajouter, toutes les promesses n’ont pas été tenues. « Tous les engagements du gouvernement pris dans diverses circonstances n’ont été respectés, les jeunes et les femmes sont le maillon faible de la nation aux yeux du gouvernement », fustige le coordinateur.

Par ailleurs, la CONAJEPDT appelle le gouvernement à se pencher sur le sort des populations qui vivent, selon elle, dans la misère avec une jeunesse sans repère. Au cas escient, « des actions citoyennes seront organisées pour manifester notre colère », avertit Mahamat Oumar Ibrahim.

NDALET POHOL-GAMO

Un commentaire

  1. Mahamat Hamdane Hamid
    4 septembre 2020 at 8 h 23 min Répondre

    Il arrive de fois qu’on oublie certains promesses qu’on fasse.c’est important de rappeler d’une manière sage et poli.
    J’espère bien que vos appels à notre égard seront entendus

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :