Tchad: un mouvement d’humeur occasionne 3 morts à Baktchoro

0
294

Les élèves des établissements publics de Baktchoro ont envahi les écoles privées dans la matinée de ce 28 janvier. C’était pour interrompre les cours. Dans la panique, plusieurs enfants ont été percutés par un véhicule. Il y a 3 morts et deux blessés graves.


Ce matin, les sœurs de l’église catholique de Baktchoro qui sont en charge d’une école de la place ont regroupé les élèves venus pour faire cours. Il était ensuite question de les libérer conformément au communiqué de l’Association des écoles privées laïques qui avait décidé de soutenir les écoles publiques en grève, témoigne un enseignant. Il ajoute que subitement quelques élèves du public surgissent et se mettent à jeter les cailloux sur l’établissement. ”Cela a engendré un désordre total, c’est pourquoi, les élèves qui habitent l’autre coté de la chaussée, en traversant en courant sont ramassés par un véhicule”, explique l’enseignant.


Lire aussi: Tchad : les élèves des établissements publics empêchent ceux des écoles privées de faire cours

Selon des témoins, deux frères meurent sur place et quelque minutes après, la troisième victime succombe à ses blessures. Deux autres blessés sont admis à l’hôpital de district de Baktchoro.


Les casseurs sont appréhendés par les forces de l’ordre et sont actuellement détenus à la brigade territoriale de Baktchoro, une sous-préfecture du département de la Tandjilé Ouest, province de la Tandjilé.

Laisser un commentaire