Tchad : un hélicoptère pour lutter contre les menaces des criquets pèlerins

Agriculture-Pour sauver les populations d’une éventuelle famine, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture appuie le Tchad pour une surveillance aérienne des criquets pèlerins.

Certains pays de la bande sahélienne comme le Tchad, le Mali et le Niger font face aux menaces des ravageurs agricoles, communément appelés criquets pèlerins. Cette menace met en mal la sécurité alimentaire des milliers de personnes. Pour éviter le pire, l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), renforce la lutte contre ces ennemis de la culture par une surveillance aérienne.


La FAO a déjà mobilisé des équipes de prospection, de lutte terrestre et aérienne pour détecter les premières signalisations acridiennes et engager des traitements adéquats. C’est grâce à la location d’un hélicoptère appartenant à une compagnie sud-africaine, spécialisée dans la lutte contre les ravageurs agricoles. L’appareil est entré en activité le 27 août 2020 et assurera la prospection aérienne des zones pouvant recevoir des populations acridiennes.

Les opérations de surveillance aérienne concerneront particulièrement la zone frontalière avec le Soudan et les zones habituelles de reproduction des criquets pèlerins dans les régions du Sahel, Kalait et Fada. Les activités de lutte sont supervisées par l’Agence nationale de lutte antiacridiennes appuyée par la représentation de la FAO au Tchad et un consultant logisticien.


Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :