Le Tchad et la Tunisie s'unissent contre le terrorisme

N’DJAMENA, 24 juin (Xinhua) — Le Tchad et la Tunisie ont vigoureusement condamné le terrorisme international dont l’Afrique est de plus en plus victime, et se sont félicité de la mobilisation des Etats et de la communauté internationale en vue de son éradication.

Selon un communiqué publié à la fin de la visite du président tunisien Moncef Marzouki au Tchad, publié mardi, le président tchadien Idriss Déby Into et son homologue tunisien ont salué le rôle croissant joué par les Nations Unies dans la promotion de la démocratie et des droits de l’homme dans le monde.

Ils ont exprimé leur volonté commune de contribuer activement à la mise en oeuvre des actions décidées par l’ONU pour préserver la paix et la sécurité dans tous les Etats du monde.

“Aucun de nos pays ne peut à lui seul arriver à bout de ce terrorisme nébuleux”, a déclaré le président tchadien Déby Itno, face à la presse.

Pour son hôte tunisien, le défi sécuritaire est probablement l’un des défis majeurs pour asseoir la démocratie et le développement.

“Le terrorisme n’est plus une question nationale, c’est une question transnationale. On le voit très bien, les terroristes qui viennent en Tunisie pour vouloir perturber le processus démocratique, viennent pratiquement de tous les pays du monde. Il y a de véritables foyers en Irak et en Syrie, sans parler des anciens foyers de Libye et du Mali qui constituent des endroits d’où la menace peut partir aussi bien pour le Tchad que pour nous. C’est à nous de faire face et de faire face ensemble”, a précisé le président Marzouki.

Le chef de l’Etat tunisien a appelé à aller “au fin fond du problème” et à s’attaquer aux symptômes du terrorisme que sont la violence en elle-même, la pauvreté, l’exclusion et l’ignorance.

“Le problème du terrorisme n’est pas qu’un problème sécuritaire. Fondamentalement, si nous voulons gagner la bataille contre le terrorisme, il faut la gagner dans les coeurs et les esprits. Il faut revenir à une véritable compréhension de l’islam modéré, d’un islam fraternel, pacifique”, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :