Tchad : signature de partenariat entre Ajassa et la Fondation Pacifique Hitimana

SOCIETE – L’Ajassa et la fondation Pacifique Hitiamana ont signé une convention de partenariat le 21 janvier 2020 au centre culturel Loyola. Elle vise à renforcer la formation des campus de paix en Afrique.

La paix, un facteur important pour le développement et le progrès de l’Afrique et particulièrement du Tchad. Ainsi, l’association des jeunes arc-en-ciel pour la stabilité sociale en Afrique (Ajassa) et la fondation pacifique Hitimana (Fopahi) ont signé le mardi 21 janvier une convention de partenariat. Elle permettra de renforcer « plus les formations dans les campus de paix sur les blessures intérieures, campus de l’école africaine pour la paix dans l’atteinte des objectifs ».

Les deux parties, représentées par Mbairamadji Désiré d’Ajassa et Pacifique Alphonse  pour Hitimana, en signant cet acte se veulent promoteurs et développeurs de la culture de la paix, la cohésion sociale, de l’unité nationale et de la cohabitation. Et cela dans le respect des uns et des autres.

Les termes de la convention

L’association des jeunes arc-en-ciel pour la stabilité sociale en Afrique s’engage en posant sa signature d’accompagner la Fopahi dans l’atteinte des objectifs sus cités. Et cela par le biais de la sensibilisation, des orientations, de la formation des jeunes et surtout, en apportant son expertise dans les différents projets mis en œuvre par la fondation.

Et en retour, la fondation pacifique Hitimana par son département de l’école africaine pour la paix s’engagera à apporter un appui technique. Cet appui viendra de façon à outiller les membres de l’Ajassa de connaissances nécessaires dans l’atteinte de l’objectif principal commun qui est la préservation de la paix et le développement harmonieux et durable.

Il faut aussi souligner que la convention a une durée de deux ans et sera prolongée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :