Tchad : ruée vers l’or ou esclavage moderne ?

Des jeunes recrutés par les orpailleurs à l’Est du Tchad vivent un enfer sur terre. La situation de ces jeunes emportés par leur employeur à l’Est du Tchad est très déplorable selon plusieurs temoins.

Selon les témoins, ces jeunes orpailleurs sont âgés entre 17 et 25 ans. Des jeunes à la recherche d’une richesse facile. Ils croient en l’existence d’un eldorado à Miski et Kouri Bougoudi. Or, ce n’est que pire cauchemar lance un habitant de Faya. Les orpailleurs les paient très mal  précise-t-il.

« J’ai vu des amis échangés contre un dromadaire ou contre quelques têtes de moutons. D’autres sont échangés contre les futs du carburant », nous raconte un des  six évadés du massacre des orpailleurs à l’Est du Tchad. Ces jeunes, apparemment épuisés par les travaux et la marche,  ont trouvé refuge à Faya en attendant de regagner leur village respectif. «Nous avons réussi à échapper à ces hommes grâce au conflit qui les oppose avec les populations de Kouri-Bougoudi et de Miski » raconte le jeune homme entouré de la population de Faya venue pour compatir.

Un vieil homme qui a requis l’anonymat nous relate que ces orpailleurs ont des complices à Faya et des villages environnants qui recrutent ces jeunes avec des promesses fallacieuses. Ils promettent monts et merveilles, a-t-il ajouté. Rares sont des jeunes qui reviennent avec succès conclut-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :