Dimanche 16 mai 2021

Tchad : remise des équipements de conservation et de transformation de poisson aux acteurs de la filière pêche

Une cérémonie de remise des équipements de conservation et de transformation de poisson aux acteurs de la filière pêche a lieu ce samedi 06 mars, à la Direction générale de la pêche et du développement de l’aquaculture derrière le village SOS dans le 8ème arrondissement. C’était en présence du Secrétaire exécutif de la Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques (CEBEVIRHA), son adjoint et le Directeur général technique des ressources forestières, fauniques et de la pêche.

Le directeur général technique des ressources forestières, fauniques et de la pêche, Abdramane Chaïbo Hami, a relevé que compte tenu de l’insuffisance d’infrastructures de base, d’équipements de froid et de l’éloignement des zones de production, 10% de débarquements sont commercialisés à l’état frais, 15% séchés et 75% fumés avec des équipements traditionnels occasionnant des pertes post-captures de l’ordre de 25 à 30%.

Selon lui, les statistiques nationales montrent clairement que la pêche et l’aquaculture contribuent à 3,6% au Produit Intérieur Brut (PND, 2016), à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations tchadiennes, à l’amélioration des conditions socioéconomiques des communautés des pêcheurs et des pisciculteurs, et à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes désœuvrés.


Le Secrétaire exécutif de la CEBEVIRHA, Pedro Bayemé Bayemé Ayingono, a rappelé que le projet est un intégrateur inscrit dans le Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) et confié à la CEBEVIRHA pour la mise en œuvre. « Il a été élaboré pour améliorer la qualité de vie des acteurs de la chaine de valeur de la pêche et de l’aquaculture dans la CEMAC », indique-t-il.


Pedro Bayemé Bayemé Ayingono, a annoncé en fin que ces acteurs vont bénéficier d’une enveloppe de 50 millions de FCFA, pour soutenir leurs secteurs fortement affectés par la double crise économique et sanitaire .
Le Projet de Promotion de la Pêche Continentale et de l’Aquaculture en zone CEMAC, deuxième phase (PPCA-II), est un appui pour l’acquisition des caisses isothermes, des fours mobiles et des séchoirs modernes au profit de 30 organisations des acteurs afin de contribuer à réduire significativement les pertes après capture.


Le coût de ces matériels s’élève à 25 millions de FCFA. Une dotation identique dans les six pays de la CEMAC. C’est une trentaine de fours, une quarantaine de séchoirs et une quarantaine de caisses isothermes qui ont été remis aux acteurs de la filière pêche.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Coronavirus : 3 cas confirmés, 10 guéris et 43 malades sous traitement

Selon la Coordination nationale de riposte sanitaire, la situation épidémiologique de la maladie à coronavirus de ce dimanche 16 mai 2021 se présente comme...

Éducation : le Collectif des lauréats professionnels de l’éducation menace de se faire entendre

Le Collectif des lauréats professionnels de l'éducation (ENIB, CAP/CEG et DIPES) en instance d'intégration à la Fonction publique a tenu une rencontre à l'école...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
85 votes · 86 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus