Tchad-Relance économique : « Je ne regrette pas ce choix d’entreprendre », Abdelsalam Abdelaziz Haggar

Tchad-Relance économique : « Je ne regrette pas ce choix d’entreprendre », Abdelsalam Abdelaziz Haggar

Dans le cadre de la semaine nationale de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance économique, votre site Tchadinfos.com vous fait découvrir le visage d’un jeune tchadien qui s’est lancé dans le domaine de l’entrepreneuriat.

La trentaine révolue, Abdelsalam Abdelaziz Haggar est le président directeur-général de NS2I groupe, nouvelle société d’ingénierie internationale. Une société tchadienne spécialisée dans le domaine de l’ingénierie, de l’innovation et des services liés à la télécommunication.

Titulaire d’un master professionnel en réseaux et télécommunication, il a lancé la société en 2013 et évolue dans quatre secteurs d’activité à savoir l’ingénierie des réseaux et de télécommunication, l’ingénierie de l’informatique, l’ingénierie de l’énergie et l’ingénierie du système d’information géographique. 

« Depuis notre création, nous avons employé que des jeunes. Nous contribuons énormément à la création de l’emploi. Aussi nous donnons la chance aux autres jeunes de se lancer dans l’entrepreneuriat même si nous avons fait face à la crise économique à nos débuts », affirme-t-il.

Timide de visage, Abdelsalam Abdelaziz Haggar, admet qu’entreprendre n’est pas facile pour un jeune tchadien, même si le marché est vierge. Il demande aux jeunes d’avoir la vision d’entreprendre, de prioriser l’entreprenariat et non la fonction publique. Selon lui, le gouvernement doit appuyer davantage les efforts des jeunes, par exemple exonérer les jeunes entreprises des taxes pendant un temps donné.

D’après lui, les assises de la semaine de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance économique est très importante. Elles vont permettre au secteur privé d’analyser comment contribuer à la relance économique.

Laisser un commentaire