Tchad : le Qatar prêt à construire de nombreuses infrastructures de développement

N’DJAMENA, 23 octobre (Xinhua) — Le Qatar va construire dans les prochaines années de nombreuses infrastructures socioéconomiques au Tchad, a déclaré mercredi dans la capitale tchadienne son nouvel ambassadeur, Hamad Bin Abdullhadi Al-Hajiri, après avoir remis au chef de l’Etat tchadien ses lettres de créance.

Au nombre de ces projets, il y a le bitumage de la route reliant Abéché, la plus importante ville de l’Est du Tchad, à la frontière avec le Soudan; la construction d’un hôtel 5 étoiles à N’Djaména, la capitale du Tchad; la construction d’une centrale électrique de 20 MW; la construction de 26 écoles à cycle complet, 12 dispensaires, 40 pompes à motricité humaine et 20 stations de pompage solaire.

Ces différents projets sont contenus dans trois accords de coopération juridique, technique, commercial et économique, signés début décembre 2011, à Doha (Qatar), entre l’ancien émir Cheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani et le président Idriss Déby Itno.

“Ma mission au Tchad consiste à accélérer le processus d’application de ces accords signés pour le bénéfice des deux peuples frères du Qatar et du Tchad et à contribuer au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre nos deux pays”, a indiqué M. Hamad Bin Abdullhadi Al-Hadjiri, premier diplomate qatari dans ce pays d’Afrique subsaharienne.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Etat du Qatar au Tchad, qui totalise une trentaine d’années d’expérience, avait déjà représenté son pays aux Emirats Arabes Unis, en Jordanie et au Pakistan.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :