Tchad : près de 75% des enfants ne sont pas scolarisés à Massakory

La majorité des enfants de Massokory, Chef-lieu de la région du Hadjer-Lamis ne sont pas scolarisés. La sensibilisation en faveur de la scolarisation fait défaut.

Le nombre des enfants scolarisables à Massokory est largement au-dessus de celui de ceux inscrits à l’école. Selon les deux directeurs de l’Ecole du Centre de Massakory rencontrés, la non scolarisation des enfants est due au manque de sensibilisation mais aussi à d’autres facteurs. Il suffit de faire un tour au marché ou en brousse pour se rendre à l’évidence. Les enfants en âge d’aller à l’école sont derrière les bétails ou avec leurs géniteurs pour les travaux champêtres.  Le taux de scolarisation est estimé à seulement 25%.

Pistes de solution

Pour Abdoulaye DJIDDI, Directeur du centre A, « s’il y a la cantine scolaire, les élèves vont venir ».  Or, cette pratique n’existe plus dans les écoles publiques depuis quelques années. Le manque de manuels scolaires constitue également une difficulté dans l’encadrement des enfants. Selon le Directeur du Centre A, « pour encadrer les élèves, il faut absolument avoir les manuels scolaires ». Néanmoins, l’Etat tchadien, ne fournit pas d’efforts considérables dans ce sens. C’est L’UNICEF qui a doté l’Ecole Publique de Massakory de manuels scolaires pour les Cours Préparatoires niveaux 1 et 2. Or, la classe de CM qui est une classe très importante, parce que intermédiaire pour le passage au secondaire n’a même pas de manuels de lecture déplore le Directeur. Pourtant la lecture est très primordiale dans l’apprentissage.

Il est à noter en outre, le manque de sensibilisation pour la scolarisation des enfants dans la région du Hadjer-Lamis. « L’implication des autorités locales et celle des leaders politiques et religieux peuvent contribuer à scolariser les enfants », souligne Hassan Mahamat MAO, Directeur du Centre B de l’Ecole Publique de Massakory. L’année académique 2015-2016 placée sous le signe de l’Excellence, le Gouvernement tchadien a plusieurs défis à relever pour que cette Excellence soit effective dans la région du Hadjer-Lamis

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :