Tchad : Pourquoi privilégier le dialogue parent-enfant sur la question du sexe ?

Tchad : Pourquoi privilégier le dialogue parent-enfant sur la question du sexe ?

SOCIÉTÉ : La question du dialogue parent-enfant sur le sexe est un sujet pratiquement tabou dans notre société. A cause de la préservation des mœurs, les parents évitent d’aborder avec leurs enfants cette question qui semble pourtant nécessaire au vu du changement des mentalités des jeunes. Pourquoi est-il important de parler du sexe à vos enfants ?

En Afrique, particulièrement au Tchad, la relation qui lie les parents aux enfants diffère selon l’âge, le sexe et le comportement. La complicité qu’il y a entre un père et un enfant de deux ans est différente de celle qu’il y a lorsque cet enfant atteint l’âge de quinze ans par exemple. Dès l’instant où l’enfant commence à distinguer le bien du mal, le père se concentre plus sur son travail et accorde peu de son temps à l’enfant.

Le Tchad est l’un des pays les plus conservateurs en termes de coutumes et mœurs. Mais c’est une tradition qui constitue un blocus au dialogue sur le sexe. Jadis, la fille ne s’adresse à son père que lorsqu’elle lui apporte à manger ou à boire. En cas de besoin, le problème est posé auprès de sa maman, et c’est la mère qui transmet le besoin au père. Elle n’a droit à échanger qu’avec sa maman. Cette conversation maternelle se limite aux leçons de vie, de respect et d’initiation à la cuisine ; la question du sexe est occultée. Même son de cloche du côté opposé où l’échange père-fils est limité à l’apprentissage sur des aspects outre que le sexe.

Le dialogue comme outil d’éducation

La société est en perpétuelle évolution, les mentalités changent, les époques diffèrent les unes des autres. Dans ce 21eme siècle, il est d’une grande nécessité d’échanger avec les enfants sur le sexe. C’est une préparation afin de permettre à l’enfant d’éviter les dangers qui surviennent entre l’adolescence et l’âge adulte.

Le dialogue est l’arme cruciale qui éveille la conscience du jeune dans ce sens où échanger avec un enfant sans tabou sur le sexe, lui permet de s’ouvrir et poser des questions sur des situations relativement intimes qu’il affronte. Car c’est difficile lorsqu’un jeune atteint la puberté et commence à remarquer des changements sur son corps sans qu’on ne lui explique vraiment à quoi il doit s’attendre.

Pour une fille par exemple, à l’arrivée des premières menstrues, elle doit savoir qu’elle serait exposée aux risques de grossesses indésirées en ayant des rapports sexuels non protégés. A ce moment, les envies deviennent récurrentes. Une bonne maitrise de soi peut faire basculer la tendance, ceci grâce au dialogue sur le sujet.

L’échange sur la question du sexe se place comme un gage permettant d’éveiller l’esprit de l’adolescent, d’asseoir une maitrise du sujet à l’enfant, d’éviter les complications liées aux risques d’infection des maladies sexuellement transmissibles et au VIH/SIDA. Il lui permet aussi de traverser en toute sérénité cette période compliquée qu’est la puberté.

Loin d’imaginer que dialoguer avec votre enfant l’amènera à adhérer au sexe ou le rendre addict, il permet plutôt de l’éduquer. En lui ouvrant cet univers, votre enfant se sentira en confiance, vous expliquera les difficultés qu’il rencontre et aura ainsi moins de chances de dérouter.

Et vous, quel est l’intérêt qu’il y a à échanger sur la question du sexe avec vos enfants ? Partagez avec nous votre expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :