Tchad : pourquoi les mesures ne sont pas levées comme annoncé par le chef de l’Etat

Tchad : pourquoi les mesures ne sont pas levées comme annoncé par le chef de l’Etat

Les Tchadiens attendent impatiemment depuis quelques jours, la levée de certaines mesures en vigueur dans la lutte contre le Coronavirus. C’est suite à l’annonce du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, le 9 juillet dernier.

Avant de céder sa place à la tête du Comité de gestion de crise sanitaire, le président de la République, Idriss Déby Itno avait déclaré que « toutes les mesures doivent être levées d’ici le 28 juillet ». Cette annonce qui exclut le port obligatoire des maques a réjoui plus d’un Tchadien. 

A la date butoir, aucune annonce officielle. En effet, la pandémie de la Covid-19 refait surface avec un nouveau foyer de contamination dans le Chari Baguirmi, précisément au champ pétrolier de Koudalwa. Le nombre de nouveaux cas en baisse est en train de remonter. Sur le plan mondial, il est également à déplorer une nouvelle vague de contamination dans plusieurs pays.

A lire : Coronavirus : le ministre de la Santé était à Koudalwa où 26 nouveaux cas ont été confirmés

Déjà, dans plusieurs quartiers de la capitale, N’Djamena, il y a un relâchement du respect des mesures barrières. Dans le 7ème arrondissement par exemple, les bars ont pratiquement tous rouvert leurs portes. Il y a quelques jours, le non respect du port obligatoire des masques a contraint l’armée à entrer en action.

Il faut le savoir, le chef de l’État Idriss Deby Itno, avait envisagé la possibilité de restaurer les mesures restrictives levées si les Tchadiens ne respectent pas les gestes barrières. Le chef de l’État prévient que si d’aventure, “les Tchadiens ne respectent pas les gestes barrières, rien n’empêchera de rétablir les décisions restrictives et coercitives pour protéger les concitoyens” avait-il dit lors de la présentation des vœux de l’Eïd El Fitr aux membres restreints du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques, le 24 mai dernier.

Parmi les mesures phares annoncées, sauf la réouverture du trafic aérien pour les vols internationaux est entérinée par un acte officiel. Les aéroports devraient rouvrir le 1er août prochain.

De moins de 10 malades sous traitement, le Tchad compte selon le dernier bilan 41 malades du Coronavirus hospitalisés. Le 28 juillet, 04 nouveaux cas ont été détectés à N’Djamena. Avec ce nombre élevé, le gouvernement pourra-t-il faire un rétropédalage ? La question reste entière tant, le silence du gouvernement reste entier.

Lire aussi : [SONDAGE DE LA SEMAINE] voici ce que pensent les Tchadiens de la levée ou non du couvre-feu

Un commentaire

  1. Fatime Mabelle Benane
    31 juillet 2020 at 15 h 31 min Répondre

    Je pense qu’on doit refaire la sensibilisation

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :