Tchad : plus de 50 millions d’euros octroyés par l’Union européenne pour la lutte contre la Covid-19


Economie – Le ministère de l’économie a tenu la première réunion du comité de pilotage du Programme d’appui à la consolidation de l’Etat en présence des partenaires. Au cœur de cette réunion, la recherche des axes stratégiques pour la mise en œuvre du programme et l’approbation des plans d’opérations générales.

C’est dans une situation difficile que se tient cette première réunion du comité de pilotage. Une situation due à la pandémie de la Covid-19, « cause du ralentissement de la mise en œuvre de l’ensemble des programmes et projets dudit comité », évoque le ministre de l’économie, Issa Doubragne.

En ouvrant cette séance de réunion, le ministre du département de l’économie exhorte chaque participant à cette réunion à participer activement en donnant des stratégies et donner des axes stratégiques pour la mise en œuvre du programme, examiner, approuver les plans d’opérations générales. Un montant de 54 millions d’euros a été donné au ministères par l’Union européenne en guise d’assistance pour la lutte contre la Covid-19, rappelle le ministre Issa Doubragne.

Redynamiser les principales fonctions de prévision et de gestion de l’Etat tchadien pour la mise en œuvre des politiques publiques en particulier celles qui participent à la réduction de la malnutrition chronique, sont entre autres les objectifs de ce programme. Deux volets conséquents constituent ce programme. Il s’agit d’un volet appui budgétaire d’un montant de 90 millions d’euros prévu dans la convention financière dont 81 millions d’euros pour la mise en œuvre de la période 2016- 2018 ont été décaissés. Y figure aussi le volet « appui complémentaire d’accompagnement aux reformes » des finances et du système statistique national d’un montant de 08 millions d’euros pour la mise en œuvre effective du 2 janvier 2019 au 31 août 2021.

Le programme d’appui à la consolidation de l’Etat phase 2, acte 2, s’inscrit dans le cadre du programme Indicatif national secteur de concentration de la « sécurité alimentaire, nutrition et développement rural ».

La tenue des comités de suivi opérationnel pour préparer le prochain comité de pilotage du programme en septembre, octobre et en novembre 2020 ; la communication fluide entre tous les différents services de l’Etat et avec les partenaires ; la vulgarisation du budget citoyen, sont entre autres les recommandations à l’issue de cette réunion.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :