Tchad: pénurie de gaz butane, entre spéculation et vente par affinité

Tchad: pénurie de gaz butane, entre spéculation et vente par affinité

ENERGIE- Pénurie des hydrocarbures, le sujet est d’actualité au Tchad. Le gaz butane se fait rare dans la capitale tchadienne, N’Djamena. Les lieux de vente des gaz sont fermés parce que la livraison n’a pas été faite. Les ménagères crient à cause de la spéculation autour du prix de vente qui a atteint le double et voir plus.

A moto ou en voiture, les N’Djamenois sont à la recherche du gaz butane, produit de première nécessité, devenu rare. Il faut être surtout aux aguets et suivre de fois les véhicules des distributeurs. Ce 12 février 2019 sur l’avenue Mathias Ngarteri devant la paroisse Emmanuel, un pick up chargé de gaz butane est stationné. Les ménages dans les alentours se bousculent tout autour ; c’est le qui peut.  Le gaz de 6KG, normalement à 2000 FCFA, est vendu à 3000 FCFA. En quinze minutes le véhicule a été vidé et il repart avec des bonbonnes vides.

Les ménages tchadiens habitués à l’utilisation du gaz butane ont du mal à s’en remettre. “ J’ai pourchassé un pick up rempli de gaz de 6KG jusqu’à Toukra, il est entré dans une concession et le conducteur m’a dit que c’est réservé” témoigne désespéramment un consommateur sur l’avenue Charles de Gaulle.

Dans certains points de vente ayant un petit stock, un beau monde de N’Djamena s’attroupe devant ces points pour se procurer au moins une bouteille de gaz pour leur ménage. Certains gérants profitent de la situation pour augmenter le prix de recharge comme d’habitude, surtout celle de la bouteille de 6kg. En plus la vente se fait par affinité, informe un usager.

Par ailleurs, la pénurie du gaz n’est pas un phénomène nouveau chez les Tchadiens. En octobre 2018 suite à un malentendu entre le gouvernement tchadien et l’entreprise chinoise installée à la raffinerie de Djarmaya, le pays a fait à une pénurie aiguë des hydrocarbures. Selon un citoyen interrogé « le gouvernement a interdit du charbon de bois pour l’utilisation du gaz butane mais dommage les pauvres sont souvent confrontés à une forte pénurie de gaz butane. Moi et ma famille n’avons pas mangé depuis trois jours à défaut de gaz butane. »

Au Tchad, sont interdits le bois de chauffe et le charbon pour des raisons de protection de l’environnement dit le gouvernement alors que le gaz butane se raréfie bientôt un mois sans aucune explication.

Laisser un commentaire