Tchad : paysans et autorités de Bébédjia se battent contre une compagnie pétrolière nigériane

Les habitants des environs Bébédjia, dans le sud du Tchad, dénoncent la destruction de plusieurs champs par une compagnie pétrolière. Le groupe nigérian Global Petroleum, qui a signé un contrat avec l’Etat tchadien, a mené plusieurs opérations de prospections mais sans dédommager la population et sans prendre de précaution pour éviter les dégâts, selon la population. De son côté, le gouvernement explique avoir effectué les démarches nécessaires pour assurer la protection des intérêts des habitants.

Depuis le mois de juin, il y a eu des consultations, assure-t-on du côté des autorités régionales. Il s’agit d’une phase exploratoire, rien ne prouve encore que ce champ pétrolier soit mis en exploitation.

Mais la compagnie Global Petroleum est aujourd’hui en train d’installer sa base à quelques cinq kilomètres de la ville et entreprend toutes sortes de travaux qui se traduisent par la destruction de champs environnants. Dimanche, les engins de construction ont failli franchir la ligne rouge en s’approchant de trop près d’un lieu sacré.

Des consultations, il en a eu, mais personne n’avait été averti de l’ampleur des destructions, ni du début des travaux, rétorque-t-on du côté de la municipalité. Entre le maire, élu du parti d’opposition FAR de Ngarlejy Yorongar, et le gouverneur nommé par Ndjamena, rien ne va plus, selon plusieurs sources. Le second accusant le premier de mettre de l’huile sur le feu et d’outrepasser ses prérogatives, la négociation des contrats pétroliers et leur mise en application étant de la responsabilité du gouvernement.

Y a-t-il eu ou non un système de compensation mis en place? Non, assure la municipalité. Le député Yorongar était à Bébédjia ces derniers jours et a interpellé le ministre de l’Energie qui a dépêché l’un de ses inspecteurs généraux pour évaluer les dégâts.

Réactions

Du côté des autorités de la région, on assure que toutes les démarches ont été entreprises pour prévenir la population et qu’un système de compensation a été mis en place.

Source : RFI

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :