Tchad : paralysie dans les hôpitaux

Certains hôpitaux de N’Djamena, tel que l’hôpital général de référence reste clos. Seul un service minimum est assuré pour les cas les plus urgents. Depuis quatre semaines, la plateforme syndicale revendicative a lancé une grève illimitée. Devant et dans l’enceinte des établissements, presque personne. Les malades privilégient les cliniques et hôpitaux qui sont opérationnels.

Laisser un commentaire