Tchad : Oxfam octroie un château d’eau à la population de Daboua au Lac

Tchad : Oxfam octroie un château d’eau à la population de Daboua au Lac

L’ONG Oxfam, avec le financement de l’Agence suédoise pour la Coopération et le Développement internationales (SIDA), a inauguré un château d’eau ce vendredi 01 mars, dans la sous-préfecture de Daboua, localité située à 230 km  de Bol, chef lieu de la province du Lac.

La qualité de l’eau dans la province du Lac notamment à Daboua est déplorable. Une eau de couleur jaunâtre, savonneuse et fortement minéralisée, donnant un goût du natron. « Ça donne le mal de ventre », dit un habitant. Pour apporter des solutions concrètes à cette problématique de l’eau  dans la sous-préfecture de Daboua,  Oxfam, à travers son programme WASH (Eau, Hygiène et assainissement),  a construit un château d’eau  d’une capacité de 10 000 litres, avec 3 bornes fontaines permettant à 1 250 personnes de boire de l’eau potable. Ce joyau fonctionne avec une énergie  solaire ayant une capacité de  1000 Watts. « Nous remercions Oxfam pour son travail à l’endroit de la population et nous demandons une gestion rationnelle de ce château par la population » relève le préfet du département de Fouli, Issakha Souni Sougoudoumi, lors de la réception du château. 

Un essai dans une borne fontaine après l’inauguration/Ph Almardi Charfadine/Tchadinfos

« Le plus grand problème dans le Lac est  la qualité de l’eau. Ce château doit être entretenu et par vous-même sinon les 13 millions que nous avons injectés vont partir dans l’eau » alerte Dandenbe Pakpagne, le chargé de programme WASH. Pour l’entretien et la gestion du château, Oxfam a mis en place un comité de gestion composé de 5 membres  parmi la population et aussi des plombiers formés pour veiller à son bon fonctionnement. 

La construction du château entre dans le cadre du financement du bailleur SIDA 2018 qui a déjà réalisé  10 forages manuels ; 300 latrines dans le département de Fouli et 6 points d’eau encours de réalisation. La cérémonie d’inauguration s’est achevée sous l’acclamation et les remerciements de la population de Daboua.    

Laisser un commentaire