Tchad: Oxfam distribue des kits d’hygiène aux réfugiés centrafricains

Tchad: Oxfam distribue des kits d’hygiène aux réfugiés centrafricains

Oxfam Tchad a lancé il y a deux semaines, une campagne de distribution des kits d’hygiène aux réfugiés centrafricains, basés dans les villages environnants de la ville de Goré dans le département de la Nya Pendé, région du Logone oriental.

Chaque kit distribué renferme deux boules de savons, deux bidons de vingt litres pour l’approvisionnement en eau, une boîte de javel et une aiguière par ménage. Au total, 11 villages bénéficient de cette aide dans le canton Kaba Roangar. Les études réalisées par l’ONG Oxfam et ses partenaires en février 2018 ont relevé des besoins accentués en Eau, Hygiène et Assainissement dans les camps des réfugiés. Raison pour laquelle, avant la distribution des kits, les techniciens d’Oxfam ont fait des démonstrations de lavage des mains aux réfugiés. Des conseils pratiques sont donnés aux réfugiés sur l’importance du lavage des mains après la toilette. Quelques consignes sont laissées pour la dose de javel à mettre dans un bidon d’eau de 20 litres.

Dans le canton de Balla, à 23 Km de la ville de Goré, cette action est appréciée par les bénéficiaires. Tarasma Sebastien est l’un d’entre eux : “les démonstrations de lavage vont me permettre de sécuriser mes 6 enfants et leur mère. Surtout le Javel nous permettra de traiter l’eau pour éviter les maux de ventre”. Assala Neola reconnait que les conditions d’hygiène n’étaient pas bonnes et que cette aide vient à point nommé, les kits d’hygiène vont me permettre de stopper la diarrhée de ma fille actuellement malade”, se réjouit-il.  

Cette distribution entre dans le cadre de la réponse d’urgence offerte par Oxfam Tchad aux réfugiés centrafricains. Le Tchad continu d’enregistrer l’arrivée massive des réfugiés venant de la RCA. Plus de 30.000 autres sont en ce moment arrivés depuis décembre 2017. Actuellement le pays enregistre plus de 100 000 réfugiés centrafricains et près de 40 000 retournés.

Laisser un commentaire