Tchad: Oxfam apporte une réponse d’urgence aux réfugiés centrafricains au Sud du pays

Tchad: Oxfam apporte une réponse d’urgence aux réfugiés centrafricains au Sud du pays

Depuis décembre 2017, des Centrafricains fuient les exactions des milices de leur pays et se réfugient dans les villages du département de Kaba Roangar, au Sud du Tchad, à 30 kilomètres de la ville de Goré. Pour venir en aide à ces réfugiés  l’organisme Oxfam construit des latrines et points d’eau.

Les réfugiés de la RCA ont été pris en charge par les populations des villages hôtes de décembre 2017 à février 2018, en partageant les récoltes et la terre pour les activités champêtres. C’est à partir de mars 2018 que les humanitaires ont commencé à intervenir en apportant les premières aides. Ces réfugiés sont en train d’être relocalisés vers les villages à l’intérieur du département de la Nya Pendé pour plus de sécurité car, à la frontière avec la RCA, les milices Seleka traversent et viennent pour certaines exactions comme voler des bétails au Tchad.

Pour palier à la situation de vulnérabilité des réfugiés centrafricains, Oxfam Tchad a commencé la construction des latrines et des puits d’eau tout au long des camps des réfugiés et des villages hôtes. Oxfam Tchad trouve que la population hôte mérite aussi d’être soutenue car elle a tout perdu en partageant le peu qu’elle a déjà avec les réfugiés à leurs arrivées.

Cette réponse d’urgence d’Oxfam Tchad permet aux réfugiés d’avoir une bonne hygiène de vie en cette saison des pluies.

 

Un commentaire

  1. ndoubambaye serge
    22 mai 2018 at 17 h 03 min Répondre

    Merci pour votre reportage.je voudrais juste préciser que le nombre de savon est de 2 boules par personne et non 2 boules par ménages. Du coup, si un ménage a une taille de 10, elle bénéficient de 20 boules de savon. OXFAM réhabilite/répare pour l instant les forages existants et non réalise les forages. Le temps imparti pour cette assistance d urgence(45)ne nous le permet pas .Réaliser un forage demande beaucoup de péripéties techniques et administratives. Du courage surtout…

Laisser un commentaire