Tchad : ouverture d’une session criminelle spéciale statuant sur trois dossiers

Tchad : ouverture d’une session criminelle spéciale statuant sur trois dossiers

JUSTICE – La première session criminelle spéciale de l’année, de la Cour d’appel de N’Djaména, se tient du 6 au 7 juin 2019. La cour statuera sur trois dossiers.

La cour d’appel de N’Djamena statue sur trois dossiers criminels à l’occasion de la session criminelle spéciale qui s’ouvre aujourd’hui. Sont inscrits à l’ordre du jour les dossiers d’Association des malfaiteurs, de Tentative de mercenariat et de Participation à des mouvements insurrectionnels.

Le session spéciale a commencé par l’Affaire Mahamat Hassan Boulmaye et Ahmat Yacoub Adam, accusés de participer à un mouvement insurrectionnel. Ce sont les chefs rebelles transférés du Niger il y a près de deux ans. Un des co-accusés est décédé en prison. Les deux autres reconnaissent être membres du mouvement rebelle CCSMR.

« Ce n’est pas dans le but de faire la guerre » déclare à la cour Mahamat Hassan Boulmaye. Il dit être enlevé au Niger alors qu’ils étaient de passage pour rencontrer les Nations unies à Tunis en Tunisie. « Nous avons été enlevés et mis dans des cachots » précise-t-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :