Tchad : ouverture d’un Centre national de commandement des opérations de maintien de l’ordre

Tchad : ouverture d’un Centre national de commandement des opérations de maintien de l’ordre

Le ministre tchadien de la Sécurité publique et de l’Immigration, Ahmat Mahamat Bâchir, a inauguré, mercredi dans la capitale, le Centre national de commandement des opérations de maintien de l’ordre, une première dans ce pays qui fait face à de nombreux défis sécuritaires, notamment la secte terroriste Boko Haram.

Ce centre, a déclaré M. Bâchir, permettra au mieux d’assurer la complémentarité, la mise en synergie et l’emploi rationnel des forces de défense et de sécurité. Il aidera à évaluer en temps réel les situations sécuritaires sur le terrain, de prendre des décisions adéquates et de mobiliser les moyens nécessaires entre les ministères en charge de la Sécurité publique, les autorités déconcentrées de l’Etat et les chefs des corps des unités engagées.

Pour Mme Mariam Mahamat Nour, ministre de l’Economie et de la Planification, ce centre représente le maillon central d’un dispositif comprenant l’ensemble des trois forces de sécurité intérieure (la police, la gendarmerie et la garde nomade), au niveau central et dans les vingt-trois régions que compte le pays.

Il a été réhabilité et équipé en mobiliers informatiques et en moyens de communication par le Projet d’appui à la réforme des forces de sécurité intérieure (PAFSI), financé par l’Union européenne. Mme Denisa Elena Teresa, ambassadeur et chef de la Délégation de l’Union européenne, s’est félicité de l’inauguration de ce centre qui selon elle, marque une grande réalisation dans la coopération sécuritaire entre son organisation et le Tchad.

Le Centre de commandement sera dirigé par une femme, Mme Dénadji Odette, commissaire de police.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :