Tchad: “Nous avons tous les moyens de faire arrêter la grève aujourd’hui” , Kalzeubé Payimi Deubet

Le ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, a eu une rencontre, ce jeudi, 04 janvier avec les représentants de la plateforme syndicale revendicative en présence du président du conseil national du dialogue social. La levée de la grève dans le secteur public était au centre des échanges.


Ils se sont rencontrés pour essayer de trouver une solution définitive à la grève des travailleurs du secteur public qui paralyse le fonctionnement de l’État.


A l’occasion de cette réunion, le ministre d’État, ministre secrétaire général de la présidence, Kalzeubé Payimi, a demandé aux grévistes de suspendre leur grève et a insisté sur la nécessité de la signature d’un pacte social.
“La réunion pour moi est fondamentale. Nous ne pouvons pas dépasser le 4 de cette semaine avec la grève”, a martelé Kalzeubé Payimi Deubet, face aux travailleurs. ” Nous avons tous rempli nos engagements. Tous les points des accords ont été honorés”, a-t-il précisé.


Pour arriver à la suspension de la grève, il appelle à la bonne volonté, à la bonne compréhension et au sens de responsabilité des protagonistes (gouvernement et la plateforme syndicale revendicative). “Nous avons tous les moyens de faire arrêter la grève aujourd’hui”, conclut le ministre d’État, ministre secrétaire général de la Présidence.

Les syndicalistes ont , quant à eux, indiqué repartir vers la base pour des concertations avant de prendre une quelconque décision.

Pour rappel, la plateforme syndicale revendicative a lancé, depuis le 11 janvier, une grève générale avec service minimum dans les hôpitaux, pour exiger la levée du gel des effets financiers des avancements et reclassements et le paiement des frais de transport de 2017 à 2019.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :