Tchad : nomination de nouveaux membres du Conseil économique, social et culturel

N’DJAMENA, 13 février (Xinhua) — Le président Déby Itno a nommé une trentaine de personnalités, issues d’organisations et de groupes socioprofessionnels divers, au Conseil économique, social et culturel (CESC), selon un décret publié mercredi sur la radio officielle.

Les nouveaux membres du CESC viennent de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat; du monde des arts et de la culture; du monde rural; des coopératives; des associations féminines; des associations des jeunes; des banques et établissements financiers; des syndicats professionnels; et des professions libérales, comme Me Abdou Lamian Ndoubalo, bâtonnier de l’Ordre des avocats du Tchad.

On y retrouve également des personnalités ressources dont Lamana Abdoulaye, plusieurs fois ministre. L’ancien président du Collège de Contrôle et de Surveillance des Revenus Pétroliers pourra être reconduit à la tête du CESC qu’il dirige depuis près de deux ans.

Institué en juillet 2015, en lieu et place du Sénat à la faveur d’une révision de la Constitution, le CESC est un organe consultatif.

Il est chargé de donner son avis sur les questions à caractère économique, social ou culturel portées à son examen par le président de la République, le gouvernement ou l’Assemblée nationale.

Il peut être consulté sur tout projet de plan ou de programme à caractère économique, social ou culturel. Il peut également procéder à l’analyse de tout problème de développement économique et social. Il soumet ses conclusions au président de la République et au gouvernement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :