Le Tchad et le Niger consolident leur coopération

N’DJAMENA, 5 mars (Xinhua) — Les présidents tchadien, Idriss Déby Itno, et nigérien Mahamadou Issoufou ont décidé, mercredi dans la capitale tchadienne, d’approfondir et de diversifier les liens de coopération entre leurs deux pays, notamment dans le domaine sécuritaire.

Dans un communiqué conjoint sanctionnant la visite d’amitié et de travail du président nigérien à N’Djaméne, capitale du Tchad, il est ressort que les deux dirigeants ont passé en revue les différents domaines de coopération et se sont félicités de la signature de plusieurs accords lors de la tenue de la session de la Commission mixte de coopération à Niamey en 2013.

Sur le plan économique, le président Déby et son hôte nigérien ont particulièrement insisté sur la concrétisation de l’Accord bilatéral signé le 17 septembre 2012, relatif à la construction et à l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures nigérien par pipeline à travers le territoire tchadien. Les deux chefs d’Etat ont donné des instructions précises à leurs administrations respectives pour la mise en oeuvre des accords conclus entre les deux pays.

Le président Issoufou a annoncé l’ouverture, en 2015, d’une ambassade du Niger au Tchad avec résidence à N’Djaména. Une décision que son hôte a saluée comme “une preuve supplémentaire” du raffermissement des relations entre les deux pays.

Les deux chefs d’Etats ont, par ailleurs souligné la nécessité de la finalisation de la route transsaharienne notamment le tronçon restant entre l’Algérie et le Niger, le Niger et le Tchad ainsi que d’étudier la possibilité d’établir une liaison ferroviaire entre les deux pays.

Abordant le cas du groupe terroriste nigérian Boko Haram qui sévit dans le bassin du Lac Tchad, les deux dirigeants se sont engagés à le vaincre par tous les moyens en vue de défendre l’ intégrité de leurs territoires, assurer la protection des personnes et des biens et défendre les institutions républicaines.

Au cours de la conférence de presse conjointe, le président tchadien a affirmé que la guerre contre la secte islamiste sera gagnée. “Boko Haram sera anéanti, il l’est d’ailleurs. Aboubacar Shekau a échappé de justesse lors de la prise de la ville de Dikwa par l’armée tchadienne. Il a intérêt à se rendre, nous savons là où il se trouve. S’il refuse de se rendre, il subira le même sort que ses éléments ayaient péri lors de leur défaite à Dikwa”, a averti le chef de l’Etat tchadien.

“Nous avons l’assurance que cette guerre contre les ennemis de l’islam sera gagnée” grâce à la puissance de feu et à la détermination des soldats qui opèrent sur le terrain, a renchéri le président Issoufou. Il a ensuite salué le leadership africain de son homologue tchadien.

Depuis la mi-janvier, le gouvernement tchadien a déployé plus de 5.000 hommes au Cameroun, au Nigéria et au Niger pour lutter contre Boko Haram. Les troupes tchadiennes ont repris à la secte terroriste Gambara et Dikwa, deux villes nigérianes.

Le président Déby Itno a ensuite lancé un appel en direction de tous les musulmans d’Afrique et du monde à s’unir et combattre comme un seul homme le terrorisme, “une gangrène qui ternie l’ image de marque de l’islam qui est par essence une religion de paix et de cohabitation pacifique”.

L’insurrection de Boko Haram, depuis 2009 dans le nord-est du Nigéria, et sa répression par les troupes nigérianes ont fait plus de 13.000 morts et des milliers de déplacés et réfugiés. La secte terroriste continue ses violences au Nigéria et dans les pays voisins (Cameroun, Niger et Tchad), malgré le déploiement d’une coalition régionale.

Enfin, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté de renforcer la coopération entre le Tchad et le Niger et entendent maintenir la concertation permanente sur toutes les questions qui intéressent la sécurité entre les deux pays et plus particulièrement dans le bassin du Lac Tchad.

“Le Niger et le Tchad sont disposés à contribuer à la recherche de la paix, de la sécurité et de la stabilité de notre continent”, a conclu le président Déby Itno.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :