Tchad : N’Djamena sous l’emprise du vent et du brouillard

Tchad : N’Djamena sous l’emprise du vent et du brouillard

CLIMAT – Depuis le début du mois de février 2020 précisément à partir du 8 février jusqu’aujourd’hui, la ville de N’Djamena est secouée par une vague de vent et de brouillard. Un changement de climat  qui n’est pas sans conséquence.

Comme de nature au Tchad, le climat du mois de février reste toujours un climat inquiétant en raison du brouillard et du vent qui ne font pas beau vivre à cause de ses effets nuisibles sur la santé humaine.

Depuis le samedi 8 février jusqu’aujourd’hui, de jour comme de nuit,  le brouillard accompagné d’un vent poussiéreux rendent la visibilité difficile à la population. Pour les motocyclistes et les conducteurs de véhicules, il se pose un véritable problème de conduite.

Ce n’est pas tout. Les effets de ce brouillard ne s’arrêtent pas seulement au niveau de la circulation mais aussi sur la santé. Une personne exposée à ce climat peut être atteint  de troubles respiratoires ou du rhume voire au-delà de ces deux. Les enfants sont les plus vulnérables face à cette situation.

Toutefois, l’on est obligé d’affronter ce climat afin de se rendre à son lieu de travail. Les enfants, élèves et et autres, doivent se rendre au cours sous ce climat inquiétant. Cache-nez et paire de lunettes sont les moyens de protection tant sollicités.

Nguena Oundoum Cynthia

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :