Tchad : N’Djamena s’est retrouvée sous l’eau

Tchad : N’Djamena s’est retrouvée sous l’eau

La capitale tchadienne a enregistré l’une de grosse pluie de l’année 2018 à croire les habitants. Au total, les précipitations ont duré près de six heures. C’est autour de huit heures du matin que les pluies diluviennes ont commencé, obligeant ainsi beaucoup des habitants à rester chez eux. La ville a repris son cours normal dans la mi-journée, mais les pieds dans l’eau. Beaucoup des quartiers et de principaux axes de la capitale sont inondés. Les rues sont remplies de boues argileuses et très glissantes.

Cette première grosse pluie dévoile l’autre visage de N’Djamena qui manque toujours de canaux de drainage des eaux de pluie. Les routes bitumées ne disposent pas de caniveaux pour dégager les ruissèlements. Résultat, l’eau stagne sur les grands axes. Plusieurs avenues de la capitale ressemblent à des marigots. Les quartiers périphériques sont eux coupés du centre ville. Les habitants abandonnent leurs engins à moteur et rentrent à pied.

Laisser un commentaire