Tchad: Nadjwa Mahamat Abdel Bagui, l’incontournable contrôleur financier

Tchad: Nadjwa Mahamat Abdel Bagui, l’incontournable contrôleur financier

Dans le cadre de la Semaine nationale de la femme tchadienne (SENAFET), Tchadinfos.com  continue de vous présenter des figures féminines tchadiennes qui se démarquent. Dans ce numéro,  Nadjwa Mahamat Abdel Bagui, contrôleur financier est à l’honneur.

Nadjwa Mahamat Abdel Bagui rêvait plutôt d’être médecin et précisément ophtalmologue. Car, dès son bas-âge, elle avait de problème de vision. “Je voulais faire la médecine, ça me tenait à cœur. C’est après le décès de mon papa que j’ai abandonné mon rêve pour aider ma maman qui est une ménagère” confie-t-elle. C’est ainsi que le destin a fait d’elle, contrôleur financier.

C’est le visa de Nadjwa Mahamat Abdel Bagui qui permet d’avoir accès à l’argent de l’Etat, au ministère des Finances et du budget. Cela fait déjà 15 ans qu’elle est fonctionnaire dans ce département ministériel, au contrôle financier. Après 8 ans comme agente, elle a commencé par occuper des postes de responsabilité jusqu’ à devenir aujourd’hui Contrôleur financier.

Nadjwa Mahamat Abdel Bagui a fait ses études primaires à l’Ecole catholique associée de Béguinage. Elle poursuit ses études au lycée Sacré cœur, puis fait la Seconde et la Première au collège Source de progrès. Elle obtient son Bac D en l’an 2000. La même année, elle passe le concours de l’Ecole nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM). Trois ans plus tard, elle obtient son diplôme de premier cycle en Budget et Trésor. Elle est “ sortie Contrôleur principal du Budget et Trésor”.

Après son parchemin à l’ENAM, Nadjwa Mahamat Abdel Bagui est intégrée au ministère des Finances et du Budget et affectée au contrôle financier. Elle fera alors carrière dans ce département du ministère des finances et va gravir les échelons. Elle fait huit ans comme Agent du contrôle financier, occupe des postes comme chef de service adjointe, chef de service, chef de division, contrôleur financier adjointe puis contrôleur financier.

>Lire aussi Kalna Amboussidi, la seule femme qui tient la caméra à la télévision nationale

Les missions de Nadjwa Mahamat Abdel Bagui

Pour comprendre le rôle non négligeable que joue cette dame dans le département des Finances, nous vous présentons les missions du contrôleur financier.

Selon les informations recoupées sur le site du ministère des Finances et du Budget, dans l’exercice de ses fonctions, le Contrôleur Financier intervient à différents titres comme contrôleur, comptable et conseiller. Le contrôleur financier  intervient à deux reprises : au stade de l’engagement puis au stade de liquidation des dépenses, son intervention se concrétise par l’apposition d’un visa.                                       .

Le contrôleur financier donne, au point de vue financier, son avis motivé sur les projets de textes ayant une incidence budgétaire. Il appelle l’attention des gestionnaires sur les conséquences financières de leurs projets.

Nadjwa Mahamat Adel-Bagui, dans son bureau au ministère des Finances

Pour cette responsabilité combien grandiose, les difficultés ne manquent pas. Pour Nadjwa Mahamat Abdel Bagui , “les difficultés rencontrées sont énormes surtout la convoitise avec ses interlocuteurs”. Mais de son expérience dans le domaine, elle s’en sort très bien. Le soutien de son mari, elle en a bénéficié. Car, celui-ci connait son agenda et comprend très bien sa responsabilité. Ses collègues du travail ne sont pas du reste. « L’entente y est de ce côté ; le respect existe.  Le problème de gent féminine ne gêne pas, ici on se connaît tous » affirme-t-elle.

A côté de cette profession, Nadjwa a fait aussi le service militaire. “ Je suis aussi officier de réserve parce que j’ai fait une formation militaire lors de mon séjour à l’ENAM. J’ai bénéficié de la préparation supérieure militaire (PMS) », dit-elle.     

Nadjwa Mahamat Abdel Bagui est née le 8 octobre 1980 à Bangui en République centrafricaine. Mariée et mère de 7 ans enfants, elle remplit quotidiennement ses obligations ménagères avant d’être au bureau dès 7h 15mn. Au retour du boulot elle laisse sa casquette de contrôleur financier. Elle fait le ménage en général. Son conseil aux filles qui envisagent être responsables : “il faut toujours oser, ne jamais se sous-estimer et avoir le courage d’aller de l’avant. Il y a toujours des hommes qui aident, il faut montrer le meilleur d’elles-mêmes pour aller de l’avant et savoir le rôle de la mère de la famille”.

7 Commentaires

  1. Mahamat fadoul Himedil
    7 mars 2019 at 0 h 25 min Répondre

    Toutes mes félicitations! et bon vent Contrôleur j’oublierai jamais votre soutien durant mes séjours au Contrôle financier.

  2. Goudja Moussa Ibet
    7 mars 2019 at 10 h 59 min Répondre

    respect grand soeur vous êtes un exemple pour le Tchad. bonne continuité et surtout tenez vous 💪.

  3. Korom Acyl
    7 mars 2019 at 11 h 46 min Répondre

    Félicitations et longue vie à toi chère ancienne.

  4. Hapsita Mahamat
    7 mars 2019 at 12 h 06 min Répondre

    Très fière de toi ma chérie, tu es la meilleure .

  5. Amne Mahamat Saleh
    10 mars 2019 at 10 h 11 min Répondre

    Félicitations cousine. Et bon vent

  6. TAHIR MAHAMAT SALEH
    10 avril 2019 at 13 h 11 min Répondre

    Félicitations et longue vie a toi chère ancienne:la bonne déontologie fais un bon acte . “former pour servir”

  7. Djarma Abakar Djarma
    28 mai 2020 at 11 h 02 min Répondre

    Longue vie chère Ancienne

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :