"Le Tchad n'a pas envoyé de soldats pour chasser Bozizé du pouvoir" Idriss Deby Itno

N’DJAMENA, 3 avril (Xinhua) — Le Tchad n’a jamais envoyé de soldats combattre des Centrafricains et chasser François Bozizé du pouvoir, a déclaré à Xinhua le président tchadien Idriss Déby Itno à l’issue du sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) tenu mercredi dans la capitale tchadienne.

Le président déchu de la République centrafricaine, François Bozizé, qui se trouve à Yaoundé, capitale camerounaise, depuis son départ du pouvoir il y a une dizaine de jours, a accusé le Tchad d’avoir joué un rôle dans son éviction.

“C’est faux, archifaux. Ce sont des ragots”, lui a répondu le président Déby, prenant à témoin la communauté internationale et les Centrafricains.

Il a rappelé que l’instabilité politique en République centrafricaine a commencé en 1994.

“Au niveau de l’Afrique centrale, nous avons été, pendant 20 ans, au chevet de ce pays ami et frère. Nous avons consacré tout notre temps, nous avons mis notre coeur, nous avons consacré de moyens matériels et financiers énormes, mais la sortie de crise de la République centrafricaine a été difficile”, a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :