Le Tchad multiplie les contacts pour le prochain sommet de la Grande Muraille Verte

Le Tchad multiplie les contacts pour le prochain sommet de la Grande Muraille Verte

N’DJAMENA, 4 février (Xinhua) — Dans le cadre du second sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte, prévu le 18 mars 2013 à N’Djaména, le président tchadien Iddris Deby Itno a dépêché une mission auprès de ses pairs, indique un communiqué signé par l’Attaché de presse du ministère de l’Environnement et des Ressources halieutiques, Mahamat Absakine Yérima.

Conduite par Mahmat Béchir Okormi, ministre tchadien de l’Environnement et des ressources halieutiques, la mission a été reçue la semaine dernière par le président sénégalais Macky Sall, puis par son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz.

Elle est attendue aujourd’hui à Abuja, au Nigeria, avant de se rendre dans les capitales burkinabé et nigérienne.

La “Grande Muraille Vrte” est le nom donné à un projet international de créer une bande de plantations large de 15 km sur les 7 100 km reliant Dakar à Djibouti. Sa réalisation, au travers de onze pays, est planifiée pour s’étendre durant les années 2010.

Annoncé dès 2002 lors d’un sommet spécial tenu à N’Djaména à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la désertification, ce projet multinational a effectivement été lancé en 2005 par le président nigérian Olusegun Obasanjo puis repris par son homologue sénégalais Abdoulaye Wade.

Il regroupe 11 pays de l’Afrique sud sahélo-saharienne: Burkina Faso, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan et Tchad qui abrite le siège de l’Agence Panafricaine.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :