Tchad : mobilisation nationale en faveur des rapatriés de la Centrafrique

N’DJAMENA, 4 janvier (Xinhua) — Face à l’afflux de leurs compatriotes en détresse rapatriés de la Centrafrique voisine, les Tchadiens se mobilisent pour leur venir en aide, à travers une opération “don de coeur”, lancée samedi dans la capitale par la Première dame, Hinda Déby Itno.

Mme Hinda Déby Itno a exhorté ses compatriotes à se montrer solidaires et les 150.000 Centrafricains résidant au Tchad à “être sereins et à se sentir chez eux”.

Pour montrer l’exemple de solidarité, tous les membres du gouvernement, dirigé par Kalzeubé Pahimi Deubet, ont décidé de mettre leurs salaires du mois au profit des rapatriés. Les membres des cabinets du président de la République et du Premier ministre, ainsi que les députés ont promis de faire autant. Près de 12. 000 Tchadiens en détresse en Centrafrique ont été rapatriés, grâce à une flotte aérienne et terrestre mise en place par leur pays d’origine. Selon les estimations du gouvernement tchadien, 3.000 à 7.000 personnes sont en attente d’évacuation.

Si certains ont pu regagner leurs familles, beaucoup restent cantonnés sur six sites à travers N’Djaména, la capitale du Tchad, et sur deux autres au sud du pays, frontalier avec la Centrafrique.

Jeudi, le président Déby Itno a exhorté tous ses compatriotes à la solidarité nationale, à “venir apporter leur soutien à ces enfants, vieillards et femmes qui ont tout abandonné et n’ont plus rien”.

Vendredi, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères chargé des Tchadiens de l’étranger, Mme Kassiré Isabelle Housna, a appelé les pays accrédités dans son pays à apporter l’aide nécessaire pour les opérations de transport, de prise en charge sur les plans social, alimentaire et sanitaire, de réinstallation et de réinsertion des milliers de ses compatriotes revenus au pays et de ceux qui sont attendus dans les jours et semaines à venir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :