Tchad: Mbaïriss Blaise apporte un démenti à une fake news

0
18

Un message à caractère plaisantin sur la grève des enseignants fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. Cité dans ce message, qui évoque une ”mort lente de l’école tchadienne”, Mbaïriss Blaise, Secrétaire général du Syndicat des enseignants du tchad (SET), apporte un démenti formel à travers un communiqué publié ce 1 février.

“Le Ministère de l’éducation nationale annonce avec douleur la mort lente de l’école tchadienne. Décès survenu suite de non- application des accords par M. IDI. L’enterrement aura lieu, Dieu voulant, le 06 avril 2021. Chère l’école paix à ton âme. Blaise. Partagez aux autres”. Tel est le message qui circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Un message qui fait allusion à la fermeture des écoles publiques à la suite de la grève lancée le 11 janvier par la plateforme syndicale revendicative.


Dans un communiqué, daté du 1er février 2021, Mbaïriss Blaise, le secrétaire général du Syndicat des enseignants du Tchad (SET) dont le prénom apparaît à la signature dudit message, “informe l’opinion nationale que ce message ne provient pas de lui, ni du Bureau exécutif national”, dont il est le premier responsable. “Nous ne sommes pas en grève par gaieté de cœur” s’offusque-t-il dans ce communiqué, en précisant qu’une plainte est déposée à la Police judiciaire pour retrouver les auteurs de ce message.

Laisser un commentaire