Tchad: Mahamat Nour Ibedou et les autres manifestants déposés à la maison d’arrêt

Les manifestants arrêtés les 5 et 6 février sont envoyés à la maison d’arrêt de N’Djamena. Ils sont placés sous mandat de dépôt cet après-midi.

La cour du parquet est interdite d’accès aux journalistes et activistes. Ces derniers suivent l’évolution de la situation devant le palais de justice.

Finalement, les personnes arrêtées sont placés sous mandat de dépôt et envoyés à la maison d’arrêt.

Mahamat Nour Ibedou et les autres manifestants sont arrêtés le 5 et 6 février lors des marches lancées respectivement par la plateforme des diplômés sans emploi en instance d’intégration à la Fonction publique, et le parti Les Transformateurs appuyé par des partis politiques et des organisations de la société civile. Les uns revendiquent leur intégration à la Fonction publique, et les autres, protestent principalement contre un 6e mandat du président Idriss Deby Itno à la présidentielle du 11 avril.

Leur audience est prévue le 15 février prochain. Ils sont arrêtés pour trouble à l’ordre public, atteinte à l’intégrité des policiers et destruction des biens publics.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :