Tchad : lutte contre la corruption et le vol, Idriss Deby récidive

0
9

Le ministre secrétaire général du gouvernement Abdoulaye Fadoul Sabre lors d’un point de presse où il a fait le compte-rendu du Conseil des ministres du jeudi 11 décembre 2014 a fait savoir au peuple le contenu d’une communication adressé aux membres du gouvernement de la part du président de la République.

Il a été une fois de plus question de la lutte contre la gabegie, la corruption à outrance, le braquage en plein jour des bandits en col blanc, une tirade similaire à sa désormais célèbre maxime “Commerçants, fonctionnaires (…) s’il vous plaît arrêtez de voler, vous avez beaucoup volé” du 1er décembre 2014.

Cette fois il profère des menaces, ” Ceux qui auront raté ce dernier train de la vertu en auront pour leurs comptes“. C’est une sévère et dernière mise en garde dit-on.

Cette énième sortie du président ne peut signifier que deux choses :

1. Il a réellement pris conscience de la situation et veut y mettre fin.

2. C’est un tac-tic destiné à nous berner comme ce fut le cas lors de sa sortie à la Douane où il se posait des questions sur comment un fonctionnaire pouvait avoir une voir deux ou trois villas à 300 millions FCFA. À cela, il faut ajouter “la kermesse du désordre est terminé” et j’en passe.

Une chose est sûre, il connaît ses voleurs et s’adresse à directement à eux, espérons simplement que ces sorties vont calmer leurs ardeurs, sinon à ce rythme c’est le pays même que ces vautours sans foi ni loi vont vendre si ce n’est pas le cas déjà.

Laisser un commentaire