mercredi 22 septembre 2021

Tchad : l’unité d’hémodialyse de l’HGRN manque de produits

L’unité d’hémodialyse de l’hôpital général de référence nationale (HGRN) est en arrêt depuis  une semaine.  

Beaucoup de patients souffrant de l’insuffisance rénale et autres maladies rénales se sont regroupés ce matin devant le service d’hémodialyse de l’hôpital général de référence nationale (HGRN). Depuis le mercredi 13 novembre, ces patients n’ont trouvé aucun traitement. En cause, les équipements et les produits ont connu une rupture. Selon un patient, l’unité d’hémodialyse n’a plus de concentré acide,  ni de désinfectant acide, ni reins artificiels moins encore des circuits.  Ces produits sont subventionnés par l’Etat. « On n’a pas les moyens de payer nous-mêmes tous ces équipements avant de faire le dialyse », dit un patent.

Le service reçoit  une quinzaine de patients par jour. La plupart  d’entre eux viennent de loin et se déplacent difficilement. C’est le cas de Fanné Mahamat, âgé de 44 ans. Elle quitte tous les jours, depuis 2 ans, le quartier Farcha Madjorio, dans le premier arrondissement sans trouver des soins. Kemoin Blaise âgé de 35 ans  est sous dialyse depuis 10 mois. « Depuis une semaine que je n’ai pas trouvé un traitement. Au moment où je vous parle j’ai mal aux reins et aux pieds » se plaint-t-il.

Pourtant, l’unité de l’hémodialyse de l’hôpital la Renaissance ne manque de rien. « Nous n’avons pas la capacité d’aller à la Renaissance. L’Etat nous a oubliés » regrette-t-il.

Al-mardi Charfadine
44e promotion de l'ESSTIC (Yaoundé) - webjournaliste : journalisme d'humanité et d’humilité... @Almardi93
  1. Un soi-disant directeur qui se permet de traiter les tchadiens des moutons ! Sans se rendre compte c’est lui-mm qui es mouton ? ?? car un directeur responsable ne peut pas insulter tout un peuple

  2. Même Dieu respecte et considère l’être humain, que vous Docteur Djidi le considérer comme un mouton pour de simple raison politique …..Que Dieu accepte nos actions et nous met parmi ses humbles

  3. On doit respecter la logique de la vie. Se lever un petit matin insulter les Ndjamenois de mouton, c’est grave en tant que secrétaire à la santé.

  4. Hahaha que je raille bien une minute. Qui sont ces moutons ? Si on analyse le fonds de cette affirmation :il existe des moutons de luxes et des moutons de bas prix au marché. L’environnement politique tchadien est plein des schizophrènes et ce n’est pas étonnant vue toutes les décisions prises depuis mars jusqu’aujourd’hui.

  5. L’insultes ne fait que la haine ! Et la haine prolifère la violence .Donc faites attention à vos paroles.ne sous-estimez jamais la faiblesse d’une personne que vous le maîtrisez car la vie n’est qu’une course d’une montre

  6. Comme je l’ai toujours dis, la cohabitation pacifique entre les Tchadiens doit commencer par nos hautes autorités. Traiter certains de ses compztriotes des moutons ne favorise pas la bonne cohabitation . Respectons nous les uns autres.

  7. Monsieur Djiddi Ali Sougoudi vous n’êtes pas insulter les tchadienne seul l’oubli pas votre famille aussi dedans, vous savez même Dieu aussi à considérer l’être humain et vous nous insulter des moutons un jour après l’autre vous mourez et vous serez jugé devant Dieu inchaallah

  8. Mon Tchad, je suis injurié par quelqu’un qui est sensé soigner ton image. Un service de communication a été mis à sa disposition pour que ton image reste soignée mais helas il est passé outre et m’a insulté. En m’insultant, il s’est injurié et a ainsi terni ton image à la face du monde. Je suis sûr qu’en ce moment, au dela de tout ce qui s’ecrit ou se dit, un conflit très violent est né entre les deux entités charnelle et spirituelle de sa personne.
    Tout finit ici bas…

  9. Parlez en tant que Docteur et un cadre supérieur du pays et non comme un enfant de la rue. C’est vraiment regrettable d’avoir des cadres comme celui-ci, qui déshonorent notre patrie

  10. Parfois certaines oublis d où ils viennent ?Mr djiddi, si les tchadiens et tchadiennes sont de moutons à tes yeux as tu regardé au tour de toi , demande toi encore la question qui est notre berger ?si tu ne pas un mouton comment aurais-tu le courage d insulter les ndjamenois tout entier ? la vie est un cercle qui a un seul centre d inertie et n’oublis pas.il viendras un jour que tu demanderas un soutien à ces moutons et en se moments que tu réaliseras qui est moutons entre vous et les moutons qui nous y sommes .

Laisser un commentaire

économie

Tchad : trois policiers indélicats pris en flagrant délit et arrêtés

Depuis quelques jours l'image de deux policiers de la compagnie de la circulation routière montant sur un viaduc (il est formellement interdit aux piétons,...

Covid-19 : 4 guéris et 14 malades sous traitement

Ce mardi 21 septembre 2021, sur 344 échantillons analysés, il n'y a pas de nouveau cas. Par contre, l'on note 4 guéris. 14 malades...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité