Tchad : l’Unesco promeut des techniques d’enseignement des sciences à distance

Ce 13 juillet, le ministère de l’Education, appuyé par l’Unesco à travers Programme de développement des capacités pour l’Éducation (CapED), forme des enseignants en techniques d’enseignement à distance.

Durant 6 jours, 20 participants seront outillés en technique d’identification, de Planification et de Conception des situations d’apprentissage pour l’encadrement à distance des élèves des classes de 6e en 4e de l’Enseignement Moyen. Ce programme est axé sur les disciplines expérimentales des sciences de la vie et de la terre, physiques et Chimies.

Après le premier cas de Covid-19 découvert le 19 mars, le Tchad a décidé de fermer les écoles sans une aucune préparation et sans alternatives dynamiques pour la continuation des enseignements. C’est dans ce cadre qu’a été élaboré le Plan de réponse nationale du secteur Éducation à l’épidémie de Covid-19 au Tchad. Ce plan a pour objectif majeur de contribuer à l’atténuation des effets de la pandémie sur les activités pédagogiques. L’initiative de l’Unesco oriente prioritairement son intervention pour assurer la continuité des apprentissages à distance.

Très attachée à l’enseignement des sciences, l’Unesco à travers cet atelier de formation vise à « améliorer la sensibilisation et la compréhension vis-à-vis de ces matières, et de permettre aux pays en développement de constituer une masse critique de scientifiques, leur permettant ainsi de participer pleinement à l’économie globale ».

Pour l’Unesco, « la promotion de l’éducation aux sciences à tous les niveaux d’enseignement moyen, et de la culture scientifique expérimentale est la pierre fondatrice de la construction des capacités scientifiques de l’avenir d’une nation ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :