Tchad : lueur d’espoir pour les retraités ?

Tchad : lueur d’espoir pour les retraités ?

Depuis trois semaines, les retraités, veuves et orphelins organisent un sit-in devant la Caisse nationale des Retraités du Tchad (CNRT) pour réclamer le paiement des trois (3) coupons.

Ils sont nombreux à venir tous les jours dans les locaux de la CNRT pour exprimer leur ras-le-bol. Ces retraités, veuves et orphelins ont barricadé l’entrée dans les locaux de la CNRT empêchant ainsi le personnel à travailler depuis le premier jour de leur manifestation jusqu’aujourd’hui. Ce sont généralement des personnes de troisième âge qui, visiblement, sont fatiguées par le poids de la vieillesse. Ce qu’il faut relever, c’est que ces personnes ne demandent pas une subvention ou assistance quelconque de l’État. Ce sont leurs cotisations faites lorsqu’ils servaient l’État qu’ils réclament aujourd’hui. Il est impensable que ceux qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour servir l’Etat puissent d’abord grogner avant d’entrer en possession de leur dû.

Selon la Présidente du Comité National des Femmes Retraitées et Veuves du Syndicat de l’UST, Fatimé Souleyman Djonouma, les retraités ont fait preuve d’une patience et endurance avant d’en venir au sit-in. Suite à leur assemblée générale, une lettre d’information pour la réclamation des pensions a été envoyée au ministre des Finances lui demandant de payer les arriérés de pension du 3e et 4e trimestre de l’année 2016 et le 1er trimestre de l’année 2017. Après cette correspondance, le ministère a décaissé une somme de 900.000.000 F CFA à la CNRT pour le payement d’un coupon alors qu’il fallait une somme de plus de 4.5 milliards de F CFA pour pouvoir payer tous les retraités souligne Fatimé Souleyman. « Nous avons refusé cette somme qui d’ailleurs ne couvre pas le nombre des retraités. Nous demandons tout simplement au ministre d’éponger nos arriérés, car la pension c’est notre droit ». Insatisfait de leur revendication, une correspondance d’information sur la réclamation des pensions a été adressée au ministère de la femme, au ministère de la Justice, à l’UST, à l’Assemblée Nationale et au directeur général de la CNRT en date du 4 avril 2017.

Joint au téléphone, le Directeur Général de la CNRT confie que les démarches sont en train d’être entreprises pour désintéresser les pensionnaires à partir de la semaine prochaine.

Shalom Mbaïrassem

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :