Tchad : l’ONG ‘’Ecole saine, ménage sain’’ forme les femmes sur la fabrication des serviette hygiéniques lavables

Pour aider les filles à économiser pendant la période de menstruation, l’ONG « Ecole saine, Ménage sain », en partenariat avec l’Unicef forme les filles et les femmes de N’Djamena en technique de fabrication des serviettes hygiéniques lavables.

Elle est considérée comme un tabou dans la société africaine en général et tchadienne en particulier. Son nom ? La menstruation. Plus qu’un tabou, beaucoup de femmes et de filles ne parviennent pas à la gérer proprement et n’arrivent pas à demander de l’aide autour d’elles.

Pour casser ce tabou, l’ONG « Ecole saine, Ménage sain » et l’Unicef prennent l’engagement et organisent une formation en technique de fabrication des serviettes hygiéniques à l’endroit des filles et femmes de N’Djamena.

Cette formation de trois jours concerne particulièrement les associations de Mères d’élèves, les enseignantes et les adolescentes. Son objectif ? « Aider les jeunes filles à mieux gérer leur menstruation pendant qu’elles sont à l’école », explique la coordinatrice de l’ONG, Amina Ramadane.

Contrairement aux autres, la particularité de ces serviettes hygiéniques, c’est qu’elles sont lavables et réutilisables. Economiquement, elles permettent de ne pas trop gaspiller l’argent. Elles sont fabriquées à l’aide des matières accessibles comme le tissu à laine, le satin, le linon et les boutons à pression. Deux moyens sont possibles pour la confection de ces serviettes hygiéniques et économiques : la main et la machine. Désormais, les bénéficiaires de cette formation n’auront pas honte de la menstruation et seront à mesure de casser le tabou qui enveloppe ce sujet partout où il faudra. Au total, elles sont au nombre de 60 filles et femmes à tirer profit de cette formation de trois jours.

Laisser un commentaire