Tchad : l’ONG Acra et l’UNHCR sensibilisent sur les violences à l’école et la scolarisation des filles

Tchad : l’ONG Acra et l’UNHCR sensibilisent sur les violences à l’école et la scolarisation des filles

Pour la 9ème année, l’ONG Acra et ses partenaires traditionnels lancent une campagne de sensibilisation pour lutter contre les violences à l’égard des filles à l’école et promouvoir la scolarisation de ces dernières.  La cérémonie officielle a eu lieu ce mercredi, 25 septembre 2019, à N’Djamena.

C’est un problème réccurent au Tchad. Sur une population jeune représentant 52% de la population tchadienne, les filles sont les plus défavorisées quand il s’agit de la scolarisation. Cette situation est devenue un souci pour les autorités et leurs partenaires dont l’ONG Acra qui multiplie les campagnes de sensibilisation depuis 2011 pour encourager les parents à scolariser leurs filles et les autres à agir pour réduire les violences milieu scolaire.  

« Le droit à l’éducation et à la formation est reconnu à tous sans distinction d’âge, de sexe, d’origine régionale, sociale, ethnique ou confessionnelle », a rappelé Silvia Fregos, coordinatrice de ladite ONG, en citant l’article 4 de la loi N°16 de 2006, portant orientation du système éducatif tchadien avant de regretter que « lorsqu’on prend position sur des données chiffrées, la désillusion est palpable. » Selon elle, beaucoup d’enfants au Tchad ne jouissent pas de ce droit, surtout les filles.

En cause de ces disparités entre les filles et les garçons, « le manque de structure propre, adéquate et sécurisée, la honte et la stigmatisation des jeunes mères et des attitudes culturellement répréhensives à l’égard des filles, sans oublier les intimidations et les brimades», souligne Silvia Fregos.

Cette campagne de sensibilisation qui bénéficie de l’engagement de plusieurs partenaires parmi lesquels se trouve l’UNHCR ne vise pas seulement la capitale. Comme de coutume, elle s’étendra dans d’autres localités du pays où le problème est très visible. Représentant le représentant de l’UNHCR à cette cérémonie, Yankeu Yankeu Yanik, administrateur associé à l’éducation de l’UNHCR a saisi l’occasion pour rappeler les réalisations faites par son agence pour la scolarisation des filles réfugiées et retournées.

Le lancement officiel de cette 9ème édition de cette campagne de sensibilisation contre les violences à l’école et la promotion de la scolarisation des filles au Tchad de ce 25 septembre a été agrémenté par des témoignages et des sketchs sur l’importance de l’école. « L’autonomisation des femmes passe par l’éducation des filles », a insisté la coordinatrice de l’ONG Acra au Tchad.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :