Tchad : l’Ista-Cémac et l’Université virtuelle signent un accord de coopération scientifique et pédagogique

Tchad : l’Ista-Cémac et l’Université virtuelle signent un accord de coopération scientifique et pédagogique

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR – L’Université virtuelle du Tchad a procédé aujourd’hui à la signature d’un accord de partenariat avec l’Ista-Cémac. La cérémonie a vu la présence des responsables de l’éducation et de l’enseignement supérieur au Tchad, dont le ministre Houdeingar David qui a supervisé la signature de l’accord.

La cérémonie de signature de cet accord scientifique a été précédée ce lundi, 1er avril 2019, par une conférence animée par la directrice générale de l’Ista-Cémac, Mme Mahadié Outhman Issa, et le vice-recteur de l’Université virtuelle du Tchad, Dr Daouda Ahmat. Le thème a porté sur « Conférence scientifique sur les paradigmes pédagogiques mis en œuvre à l’Ista-Cémac et à l’UVT ». C’est après ce temps d’échanges, que l’accord scientifique entre les deux institutions d’enseignement supérieur a été paraphé par les deux parties représentées, sous le regard du ministre en charge de l’enseignement supérieur, Dr Houdeingar David.

Selon la directrice générale de l’Institut sous régional-multisectoriel de technologie appliquée, de la planification et dévaluation de projet, institution spécialisée de la Cémac (Ista-Cémac), Mahadié Outhman Issa, cet accord permettra d’élargir leur champ d’action. « Avec l’université virtuelle du Tchad, nous comptons élargir notre portefeuille de partenariat fructueux pour offrir à notre institution cette ouverture essentielle qu’est l’enseignement virtuel dans un monde digitalisé, ou l’économie numérique, et l’enseignement virtuel sont en train de perdre toute leur place. »

Dans une dynamique de partenariat gagnant-gagnant, l’Ista-Cémac va pouvoir bénéficier du savoir-faire de l’université virtuelle du Tchad, et en retour il apportera sa modeste expertise pour l’émergence du Tchad.

Les responsables des deux établissements signant l’accord de coopération sous le regard du ministre de l’enseignement supérieur/Ph Dr

L’accord cadre de coopération scientifique et pédagogique entre les deux établissements prévoit entre autres : les échanges d’étudiants ; les stages d’étudiants, d’enseignants, de chercheurs ; les échanges dans le cadre de la formation continue ; la formation et le renforcement des capacités des agents ; la promotion des programmes d’études conjointes.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr Houdeingar David, « cette démarche permettra aux apprenants de bénéficier de la connaissance à travers les expériences et les expertises mises en commun de ces deux institutions ».

Lire aussi : Education : vers la fin de l’Université virtuelle du Tchad ?

Laisser un commentaire