Tchad : l’imam de la grande mosquée de N’Djamena dénonce les dérives de la société dans son sermon

Tchad : l’imam de la grande mosquée de N’Djamena dénonce les dérives de la société dans son sermon

Aid el fitr, les Tchadiens à l’instar de plusieurs pays ont célébré la fête de la fin du ramadan. La grande mosquée de la capitale a accueilli comme à l’accoutumée la grande prière en présence du Chef de l’Etat Idriss Deby Itno et plusieurs autres personnalités de la République. À cette occasion le Cheick Ahmat Annour Mahamat Elhelou a axé son sermon sur les dérives qui minent la société. Il a abordé entre autres le détournement de deniers publics, la corruption, le terrorisme, etc.

Le guide religieux s’inquiète que le détournement soit banalisé et voir cautionner par la population. Il conseille la communauté et toute la population surtout les responsables a bien géré la chose publique. Sur la corruption le Cheick Elhelou indique que cette pratique est interdite par la religion, il s’est servi de hadiths pour étayer son argumentaire. Il demande à la communauté de cesser avec cette pratique illicite et immorale. Abordant la question terrorisme tout en condamnant le dernier attentat déjoué en Arabie-Saoudite l’imam de la grande mosquée explique que l’islam ne cautionne en aucune manière de tuer. Il à part la suite appeler les Tchadiens de consolider l’esprit de cohésion et de solidarité. Il a imploré le Tout Puissant d’accorder sa bénédiction au Tchad et de la prendre sous sa protection. À l’issue de la prière, le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno a souhaité ses vœux à la nation.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :