Tchad : l’existence d’une faculté de médecine à l’université Emi Koussi préoccupe l’OMT

Tchad : l’existence d’une faculté de médecine à l’université Emi Koussi préoccupe l’OMT

L’implantation d’une filiale de la faculté de médecine de l’université de Sfax en Tunisie au sein de l’Université Emi Koussi de N’Djaména ne gagne pas l’approbation de l’Ordre des médecins du Tchad (OMT).

Alors que la deuxième promotion de la faculté de médecine de l’université Sfax délocalisée à l’Université Emi Koussi de N’Djaména attend patiemment de commencer les cours, l’Ordre des médecins du Tchad se manifeste pour mettre en garde les parents et les étudiants quant à la crédibilité de cette faculté.

Depuis la déclaration de l’OMT mettant en doute la crédibilité de cette faculté, les étudiants et les parents s’inquiètent. Pourtant, dans ses sorties médiatiques, le président du conseil d’administration de l’université Emi Koussi, Allah-Rady Koné, explique qu’il ne s’agit pas d’une faculté créée par son institution mais plutôt d’une implantation de la faculté de médecine d’une Université tunisienne, notamment celle de Sfax au sein de l’université Emi Koussi. Malgré tout, l’OMT garde sa position. D’ailleurs il prévoit un point de presse ce 31 octobre pour expliquer au public les raisons de son opposition.

Pour résoudre définitivement ce problème qui risque de décrédibiliser l’Université Emi Koussi, un comité tripartite composé de l’Ordre des médecins du Tchad, du ministère de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation et de l’Université Emi Koussi est mise en place.  Le comité se réunit dans l’après-midi de ce 30 octobre 2018 au ministère de l’Enseignement supérieur pour étudier ce problème.

Laisser un commentaire